Bienvenue sur le site du Père Noël
Noël c'est dans 212 jours

Si tu veux me parler,
appelle moi au
0 899 19 39 25*

Le sapin qui s'ennuyait

J'espère sur tu as préparé ton sapin de Noël avec toutes ses décorations, ses jolies guirlandes qui clignotent et les boules des toutes les couleurs..
Si tu as été bien sage...je vais bientôt venir déposer tes cadeaux au pied de ton sapin...
Ca me rappelle l'histoire d'un joli petit sapin, je vais te la raconter...

Il était une fois un petit sapin qui s'ennuyait. Pourtant il faisait parti d'un grande et belle forêt.
« Oh que je m'ennuie, dit le petit sapin, j'aimerais tant connaître des monts et des merveilles, des histoires magiques et des contes féeriques. Je voudrais quitter la forêt, partir à l'aventure ».
Un jour son v?u s'exauça.
C'était quelques jours avant Noël. Des hommes vinrent et coupèrent le petit sapin pour l'installer dans une jolie maison où vivaient 3 enfants.

Il fut d'abord très heureux, très joliment décoré et comblé car tout, autour de lui s'animait. Le moment qu'il préférait, c'était le soir quand toute famille se réunissait à son pied pour raconter des histoires et des légendes de noël.

Hélas un jour toute cette animation s'arrêta. Plus d'histoires, le père noël était déjà passé et c'était maintenant la rentrée des classes.
Les enfants se couchèrent plus tôt et sans jolies histoires.
Lassé de ces mondanités, guirlandes et autres superflus lumineux, notre sapin se mis très vite a dépérir, ses branches jaunissaient alors bien vite.
On décida alors de le mettre alors au grenier dans un coin sombre.
Il soupirait :
« je dépéri, je m'ennuie. J'ai pourtant connu la forêt. Le vent, le soleil et
la pluie furent tous mes amis. Les animaux j'en ai tant vu. Mille oiseaux ont virevolté autour de mes branches. Des lièvres on fait des terriers dans mes racines.
Des hérissons on foulé ma terre, des ours pour se gratter se sont frottés à moi.
J'ai vu paître des faons et leur mère. Puis j'ai vécu parmi les hommes, décoré, aimé et choyé. J'ai même rencontré le père noël. C'est à mes pieds qu'il a déposé de merveilleux cadeaux. Mais rien n'y fait quelque chose me manque. »
Tandis que le petit sapin se lamentait, une petite souris qui passait par là l'entendit. Elle s'approcha de lui et lui dit ceci
« Bonjour cher ami je suis la petite souris. Tu as l'air d'avoir voyagé et de connaître des histoires par milliers. Moi je n'ai pas le temps, je m'occupe des dents des enfants. A chaque dent perdu un sou reçu. C'est du travail tout ça. S'il te plait raconte-moi tes histoires, j'ai tant travaillé aujourd'hui.
Gentiment, le petit sapin accepta et chaque soir il lui raconta une belle histoire.
Il commença par lui parler de la forêt, puis très vite il lui raconta les aventures qu'il avait entendues quand il était décoré dans la salle à manger.
Il se souvenait de tous ces contes et s'aperçu qu'il aimait les conter.

Au bout d'un mois, il n'eut plus d'histoire. Cependant la souris ravie, pour le remercier, déposa dans ses branchages quelques sous ça et là.
Les jours passèrent et de nouveau notre petit sapin souffrait d'un mal profond.
Il s'ennuyait à nouveau.
Un jour quelqu'un vint au grenier sûrement pour effectuer quelques rangements. L'homme aperçu le sapin et fut tout étonné de trouver des sous dans ses branches Un sapin magique se dit-il. Je vais le planter et peut être me donnera t-il des sous cet été.
L'homme planta le sapin et en prit grand soin. Chaque jour il venait s'asseoir à ses pieds. Il lui parla car on lui avait conseillé de parler aux plantes.
Il lui raconta sa vie, puis celle de sa famille, puis celle des villageois.
Mais malgré les efforts répétés de l'homme, l'arbre ne donna aucun sou.
Et petit à petit, il s'en désintéressa.
Le petit sapin se retrouva à nouveau seul et l'ennui le repris.

Un jour qu'il se désespérait, un lapin passa dans le coin.
Ce n'était pas un lapin comme tous les autres. Non celui-ci portait un panier rempli d'?uf en chocolat qu'il s'appliquait à cacher ça et là dans le jardin.
« Bonjour, lui dit le petit sapin qui était poli. »
« Oh bonjour l'ami je suis terriblement pressé, répondit le lapin. Figure-toi que je travaille un jour dans l'année et là c'est ma plus grosse journée. Le reste du temps j'aime me distraire lire et flâner. Demain je repasserais par ici et j'aurais plus de temps pour discuter, l'ami. »
Comme promis, le lapin repassa le lendemain. Il était bavard mais adorait aussi écouter les histoires et ça tombait bien, le sapin en connaissait plein.
Ainsi tous les jours le lapin vint rendre visite à son ami et écouter les belles histoires qu'il avait à raconter.
Mais quand l'hiver arriva, le lapin de Paques lui dit maintenant :
« il fait trop froid, je vais rester au chaud dans mon terrier mais pour te remercier voici quelque bons ?ufs chocolatés. »
Et le lapin déposa ses ?ufs au pied du sapin .
Et de nouveau notre sapin sombra dans la solitude.
Mais un jour des fourmis attirées par le chocolat l'envahirent.
Quand le jardinier vit le sapin couvert d'insectes, il déclara :
« il faut couper cet arbre il est malade. »
On coupa donc le sapin puis on le transporta dans une usine.
Désespéré ce dernier se dit :
« Je vais maintenant mourir. De toute façon la vie m'ennuie, seules les histoires me donnent espoir. J'adore les entendre et les raconter »
Dans l'usine on coupa le sapin. Il fut transformé en papier.
Quelle ne fut pas sa joie lorsqu'il réalisa que sur ce papier, on écrivit de belles histoires et jamais plus il ne s'ennuya.

Le Père Noel.

Retour à l'accueil